Fila Ni Kélé est un festival et surtout un temps de résidence de création pour les danseurs, en solo ou duo dans les marchés.
Durant 3 semaines, dans les différents marchés de Bamako, les artistes travaillent avec des chorégraphes professionnels, pour créer des oeuvres qui seront présenté à Bamako puis dans les régions du Mali.
Avec ce festival nous sommes à la recherche d’un modèle qui parle à nos populations. Un modèle qui cherche à faire comprendre que ce que nous, artistes, pratiquons tous les jours est un métier.
Pour qu’un jour, la population africaine puisse elle même participer et financer à la création contemporaine.